Primaires : la démocratie et la Gauche en avant

Par défaut

Au terme d’une campagne de primaires citoyennes qui a commencé à l’université d’été de La Rochelle, le peuple de gauche vient de choisir son candidat pour l’élection présidentielle de 2012 : François Hollande. Les socialistes haut-garonnais sont fiers de cette opération de désignation novatrice dont ils peuvent en tirer quelques enseignements positifs pour l’avenir.

Une satisfaction militante
Avec 213 bureaux de votes primaires installés aux quatre coins du département, la Haute-Garonne a été l’un départements les mieux dotés, grâce notamment à la mobilisation des militants et responsables du parti à tous les niveaux : secrétaires de sections, délégués de cantons et de circonscriptions. La bonne organisation du scrutin, préparée dès le printemps par la direction fédérale en lien étroit avec les sections et les maires, puis avec les présidents et assesseurs des bureaux de votes primaires, a permis de mettre en place un dispositif électoral efficace. Malgré quelques imperfections liées à la nouveauté et à la complexité des primaires, ce scrutin a surtout apporté une grande satisfaction militante.

Un succès populaire
Avec bien plus de 80.000 participants au premier comme au second tour, l’objectif de la fédération a été plus que doublé. Ainsi, ce sont plus de 12% des citoyens inscrits sur les listes électorales qui se sont rendus aux urnes à au moins l’un des deux tours du scrutin. Les actions de communication mises en place au niveau fédéral ont donc été efficaces, en complément de la campagne médiatique orchestrée par les candidats et Solférino. Les militants impliqués dans les bureaux de votes ont pu constater l’enthousiasme des électeurs, tous déterminés à favoriser une victoire de la gauche en 2012.

Une victoire politique
Le parti socialiste, son projet et les candidats aux primaires citoyennes ont largement occupé la scène médiatique tout au long de ce processus des primaires. Cela est à mettre au profit d’une campagne qui aura été, quoi qu’on en dise, exemplaire du point du vue politique et aujourd’hui tout le PS est rassemblé derrière son candidat pour changer de président en 2012. Outre le choix d’une personnalité pour représenter les valeurs du socialisme, le peuple de gauche, par sa mobilisation, a validé notre projet pour le changement. Tout cela est donc de bon augure pour faire gagner la gauche le 6 mai 2012.

N.B.: Article publié dans L’Avenir du mois de novembre 2011, journal d’information des socialistes de la Haute-Garonne dont je suis le rédacteur en chef.

Publicités

Une réflexion sur “Primaires : la démocratie et la Gauche en avant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s