Bloc identitaire : l’extrême-droite violente se re-structure à Toulouse

Par défaut

Depuis quelques mois, le bloc identitaire a pris ses quartiers à Toulouse, occupant un local des allées de Barcelone. Les Fédérations de la Haute-Garonne du Mouvement des Jeunes Socialistes et du Parti Socialiste considèrent que l’installation de ce mouvement politique d’extrême-droite au cœur de la ville constitue un danger, contre lequel tous les républicains doivent être vigilants et unis. Loin d’être un groupuscule marginal, ce mouvement incarne la face cachée de Marine Le Pen : il colle ses affiches et assure son « service d’ordre ».

Collage des identitaires à Toulouse - place Duportal - 16 avril 2012

Les jeunes « identitaires » prônent une idéologie basée sur la haine et le rejet de l’autre, assumant dans le premier paragraphe de son texte fondateur qu’il « refuse fermement non seulement l’islamisation de notre société mais également l’immigration extra-européenne. ». Obsédé par l’islam et authentiquement xénophobe, les jeunes identitaires s’abritent derrière la défense des identités locales pour propager dans notre société un discours de fragmentation, de hiérarchisation, de stigmatisation et de haine. Ces membres de l’ultra-droite, dont certains n’hésitent pas à faire l’apologie d’Anders Behring Breivik meurtrier de la tuerie de l’île d’Utoeya, multiplient les agressions physiques et verbales gratuites contre des militants de gauche, comme le démontrent les événements récents qui se sont produits à Toulouse. Leur local sert de point de ralliement et d’entrainement à la violence à tous les membres des différents courants extrémistes qui composent l’ultra droite.

Nous socialistes croyons fermement en une République française apaisée et profondément attachée à la laïcité. Aujourd’hui, la République n’est pas menacée par une prétendue « islamisation » mais bien par les discours qui divisent les citoyens, qui méprisent les cultures et qui hiérarchisent les civilisations. Faut-il rappeler que notre Constitution affirme, en son article premier, que « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. »? Qu’elle « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »? Qu’elle « respecte toutes les croyances. » ? Manifestement, le Bloc identitaire ne partage pas cet idéal.

Les socialistes de Haute-Garonne appellent tous les républicains à ne pas rester silencieux face à la propagation insupportable de leur discours discriminatoire et à dénoncer avec force le racisme véhiculé par le Bloc Identitaire, lequel finit toujours par se traduire en actes violents, voire criminels comme ce fut le cas en Norvège l’été dernier.

Communiqué à l’initiative de Vincent Gibert, animateur fédéral MJS31.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s